Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 13:27

 



L'Alliance Anticorrida organise le 13 septembre 2008 une marche pacifique contre la corrida pour dénoncer le massacre dans l'arène des milliers de taureaux chaque année. Protection-des-animaux.org et Animaux-mag.over-blog.com vous invite bien entendu à répondre à l'appel et à être présents en masse ce jour-là ! Vous trouverez ci dessous l'appel de l'Alliance Anticorrida.















Merci à Corinne pour ce texte qui est à faire passer, évidemment :


27.06.2008
La honte de l'Europe Lundi dernier, notre fondation a organisé le procès de la corrida à Genève devant la Cour Internationale de Justice des Animaux fondée par Franz Weber en 1979...


 Les preuves en photo et en films présentés lors du procès sont irréfutables,
la corrida est indigne de notre société.
Dans les films montrés le toréro n’a pas de visage et pour cause :
en montrant son visage, le producteur du film et le photographe s’attireraient des dizaines de plaintes en justice, des demandes de centaines de milliers
 d’euros de dommages et intérêts.
Seules les images belles à voir qui négligent totalement la partie barbare de l’acte sont permises.

 Comment peut-on en tant que suisse, vivant dans un pays aux lois de protection animale tout à fait exemplaires, lois que le monde sensible, élevé et civilisé nous envie, oser parler en faveur de la corrida ? Comment peut on condamner au lieu de les aider ces centaines d’organisations et ces centaines de milliers de personnes espagnoles, françaises et portugaises ayant honte que la corrida existe encore et toujours dans leur pays et ceci grâce aux impôts d’une population qui doit se battre pour terminer les fins de mois ?


Comment peut-on soutenir la torture à mort d’un herbivore – d’un animal inoffensif qu’on provoque et qui le plus naturellement du monde essaie de se défendre – pour l’amusement sadique de l’Homme et ceci afin qu’une minorité puisse s’en mettre plein les poches ?

 
Comment peut-on et ce sans rougir, affirmer que la « race des toros bravos » serait exterminée si la corrida n’existait plus ?
Tout le monde sait qu’il n’y a pas de « race » de taureaux de combats,
ce « toro bravo » a été créé de toute pièce par l’homme en croisant une sélection bien précise de vaches et taureaux afin de le rendre le plus « agressif » possible.

Et comment peut-on dire que l’on préfère voir torturer 40'000 taureaux en public, dans l’arène, plutôt que de cautionner la production et l’abattage de millions d’animaux pour la consommation de viande?
 Une horreur ne peut en justifier une autre,
un crime ne peut justifier un autre crime.
A ceux qui argumentent qu’il y a pire que la corrida, que des hommes, des femmes et des enfants meurent tous les jours de faim, que la condition des animaux en Chine est bien pire qu’en Europe, que le Sida va tuer encore des millions d’êtres humains, à ceux-là je pose la question :
 lequel de vous, soi-disant bien pensants, lequel de vous, donneurs de leçon fait activement quelque chose pour améliorer la condition
des africains et des sidéens ?
Lequel de vous arrêtera de manger de la viande ? Lequel de vous, lâches que vous êtes se lèvera pour crier halte à l’extermination des peuples et à la destruction de la planète ?

Quand on est finalement à court d’arguments, on se rejette alors sur l’art, la tradition et la littérature. On nous brandit les grands peintres et écrivains qui ont vanté la beauté et la poésie de la corrida…
 Et que fait-on des grands écrivains, poètes, philosophes, artistes-peintres qui se sont prononcés et se prononcent encore avec véhémence contre la corrida ?

 La corrida est indigne de notre société, aucune culture, tradition,
aucun art ne peuvent la défendre, pas à une époque où l’on prône le modernisme, le développement et le changement.
Il est inadmissible que les hommes et les femmes d’aujourd’hui n’éprouvent aucune honte à regarder et à s’amuser autour d’un spectacle dans lequel un être sensible est humilié et massacré.
ll n’existe aucun argument qui puisse justifier cette pratique au XXIème siècle. La torture à mort pour l’amusement de quelques-uns (4.6% des espagnols seulement sont passionnés de corrida) sur le dos de la majorité
(72% des espagnols sont contre) ne peut être justifié par des arguments aussi vaseux que le respect de la tradition et
de la culture de trois pays qui ont oh ! combien plus à offrir !

 C’est ma plus intime conviction que nous ne pourrons améliorer la condition animale et la condition humaine en Europe et dans le monde que si nous arrivons à abolir la corrida.


 J’y travaillerai sans relâche avec tous nos amis, jour et nuit s’il le faut, et dans cinq ans, la corrida en Europe n’existera plus.

Vera Weber

Repost 0
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 19:18
Le commerce choquant de la fourrure chinoise

Lorsque des enquêteurs se sont infiltrés dans les fermes à fourrure chinoises, ils ont constaté que de nombreux animaux étaient encore vivants et luttaient désespérément lorsque des travailleurs les retournent sur le dos ou les pendent par les pattes ou la queue pour les dépecer. Quand les employés de ces fermes commencent à découper la peau et la fourrure de la patte d'un animal, les membres libres s'agitent. Les employés écrasent le cou et la tête des animaux qui luttent afin d'effectuer une coupe nette.



Lorsque la fourrure est finalement arrachée jusqu'à la tête des animaux, des corps sanglants sont jetés sur un tas par-dessus ceux qui les ont précédés. Certains sont encore en vie, respirent en suffocant et défaillent lentement. Les coeurs de certains animaux sont encore en train de battre de cinq à dix minutes après qu'ils soient dépecés. Un enquêteur a filmé un chien viverrin sur un tas de carcasses qui a trouvé la force de lever sa tête ensanglantée pour fixer la camera.

Avant qu'ils ne soient écorchés vifs, les animaux sont arrachés de leurs cages et jetés au sol ; les travailleurs les frappent avec des barres métalliques ou les balancent contre une surface dure, ce qui provoque fractures et convulsions, mais pas toujours une mort immédiate. Les animaux regardent impuissants, alors que les travailleurs avancent dans la rangée.

Parce que l'origine d'un vêtement de fourrure ne peut pas être identifiée, toute personne qui porte une fourrure porte la responsabilité des conditions horribles dans les fermes à fourrure en Chine. La seule façon de prévenir une cruauté si inimaginable est de ne pas porter de fourrure. Engagez-vous avec PETA à ne plus jamais porter de fourrure dès aujourd'hui!

Vous pouvez aider!
Vous pouvez faire la différence pour les vies de ces animaux en vous engageant à ne porter aucune fourrure. Engagez-vous dès aujourd'hui!

Signez Cette Pétition

Texte entier de la pétition

Je, soussigné(e), m'engage par la présente à NE PAS PORTER DE FOURRURE. Je dis "NON" au massacre cruel et barbare de millions d'animaux autour du monde pour leur peau. Je dis "NON" aux manteaux, aux cols, aux accessoires, aux jouets pour chats faits de fourrure et toute tentative d'introduite de la fourrure dans les objets du quotidien. Je m'engage à montrer la vérité sur la fourrure et de passer le mot jusqu'à ce que nous arrêtions le commerce international de la fourrure à jamais.


Pour signer, c'est
ici !



Repost 0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 13:37
Le colobe roux de zanzibar
 

Colobe-Zanzibar_TAN2033.jpg

Le genre colobus compte trois espèces, le colobe guéréza, le colobe roux et le colobe vert. Leur écologie et leur comportement à l'état sauvage sont peu connus. Cela est du en partie à leur naturel craintif et fuyard qui n'encourage pas leur étude. De plus, leur maintien en captivité se heurte à des difficultés exceptionnelles, si bien que l'on a pas encore obtenu leur reproduction en cage. De tous les singes africains, les colobes sont les plus arboricoles. Ils descendent rarement à terre. Il vivent par groupes de 6 ou 7 animaux, souvent très près de la route et sautent d'arbre en arbre en caquetant. 

On sait que sa menace la plus sérieuse vient de sa fourrure soyeuse, une des plus décoratives qui soient. Son commerce dure depuis des siècles, orienté vers l'Asie centrale.

Le colobe roux à peu d'ennemis en dehors de l'homme.












Eléphant d'Afrique

l-elephant-d-afrique-328461.jpgOrigine: Jadis, des millions d'éléphants erraient sur le continent Africain.

Aire de distribution actuelle: Aujourd'hui, l'espèce a disparu en Afrique du Nord ; des groupes dispersés subsistent en Afrique subsaharienne.
Population sauvage estimée: Environ 625 000 (moins de la moitié par rapport au début des années 1980).
Population en captivité estimée: Relativement courant dans les zoos et  dans  les  cirques.
Menaces  principales: braconnage pour l'ivoire. 
Efforts de conservation: figure  aujourd'hui sur la liste des espèces menacées ; la loi américaine sur les espèces en
danger n'a interdit le commerce de l'ivoire aux États-Unis que de façon temporaire. Efforts de conservation en cours pour que l'animal soit porté sur la liste des espèces en danger et pour encourager le boycott des produits dérivés de l'ivoire.





Aye - aye
  89e4fee3.jpg

 

L'aye -aye fut découvert en 1780 par Sonnerat au

 

cours de sa visite prolongée à Madaga scar .

 

 

 

 

Au début, cette espèce fut considérée comme faisant partie de la famille des écureuils et classée en conséquence parmi les rongeurs.

C'est le plus primitif de tous les primates vivants et l'unique représentant actuel d'une famille ancestrale qui fut beaucoup plusimportante.

Il est le seul grand lémurien qui construise un nid élaboré, bâti dans une enfourchure d'arbre où sa charpente s'entrelace en rameaux.
Sa distribution est limités  à la côte orientale de Madagascar, avec une extension vers la péninsule d'Ampasindava sur la côte nord ouest.
La loi protège l'Aye aye mais cela ne peut compenser la disparition de son habitat, surtout pour un animal aussi

 

spécialisé. Si la déforestation est la cause essentielle du déclin, un danger secondaire est né: aujourd'hui ce lémurien est un mauvais présage, un messager du deuil. En conséquence, on déploie tous les efforts possible pour éloigner le aye aye des habitations et beaucoup sont blessés ou tués en ces occasions.
Les conditions climatiques et écologiques indispensables à la vie de l'aye aye ne sont disponibles qu'à Madagascar.


 

 



 Le Gorille de montagne


gorille-2-source_ptp.jpgOrigine : Afrique centrale et occidentale.

Aire de distribution actuelle : Reliefs du Virunga au Rwanda et au Zaïre, et petites forêts en Ouganda.

Population sauvage estimée : Moins de 400.

Population en captivité estimée : Dans des zoos du monde entier.

Menaces principales : Le braconnage (trophées et mains de gorille utilisés comme cendrier) constitue toujours une menace; toutefois, il a fortement chuté dans les années 1970 et 1980. Perte de l' habitat en raison des coupes blanches effectuées dans les forêts. Les maladies

Efforts de conservation: Des campagnes anti-braconnage se poursuivent grâce à des garde-chasses bien armés et bien équipés. Programmes éducatifs sur la conservation des gorilles et de la gestion des ressources. Information des touristes et contrôle du nombre des touristes. Vaccinations et soins médicaux des gorilles.




Repost 0
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 11:40
Près de la moitié des singes, grands singes et autres primates sont en danger d'extinction, selon une étude rendue publique mardi par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). "Nous disposons aujourd'hui de données concrètes qui montrent que la situation est beaucoup plus grave que celle que nous avions imaginée", a commenté un scientifique.
La moitié des primates en voie de disparition

L'étude de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a été menée sur cinq ans et a permis la première revue exhaustive des 634 espèces mondiales recensées de primates. Mais elle a aussi révélé que près de la moitié des primates du monde sont menacés d'extinction.
Au Vietnam et au Cambodge, environ 90% des espèces sont considérées comme menacées d'extinction. En Afrique, "ce sont les grands singes comme les gorilles et les bonobos qui ont généralement canalisé l'attention. Même si ces espèces sont très menacées, ce sont les plus petits primates comme les colobes bais qui pourraient disparaître en premier", a expliqué Richard Wrangham, président de la Société internationale de primatologie (IPS). En fait, deux espèces sont peut-être déjà éteintes, aucun représentant vivant du "colobe bai de Miss Waldron's Red Colobus" n'ayant été observé par un primatologue depuis 1978 "malgré des rumeurs occasionnelles sur sa survie".
La situation est "beaucoup plus grave" que prévue. D'autant plus qu'à travers la dispersion des graines et d'autres interactions avec leur environnement, les primates contribuent au maintien de la vie de nombreuses espèces végétales et animales des forêts tropicales du monde.
Seul espoir dans un tableau très sombre, l'étude souligne un "succès notable" au Brésil où le tamarin-lion noir et le tamarin-lion doré sont passés, en 2003, de la catégorie "en danger critique d'extinction" à "en danger", grâce aux efforts de nombreuses institutions "pendant trois décennies".


Source: Europe1.fr, Crédit photo: Gamma 2008
Repost 0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 03:05

   A l'occasion de la convention de l'Onu de la biodiversité, qui s'est tenue en Allemagne en mai dernier, l'Union mondiale pour la nature a dévoilé les tout derniers chiffres d'espèces animales menacées d'extinction.

   De la biodiversité dépend notre avenir. Pourtant, la disparition des espèces animales comme véfétales continue de s'accélérer. Le nombre de celles qui sont menacées d'extinction ne cesse de grossir, selon la liste rouge de l'UICN,remise à jour réguilièrement. Dernièrement, lors de la 9e conférence de l'ONU sur la destruction des ressources animales et végétales; un bilan de santé alarmant a été dressé, faisant étéat de la menace qui pèse aujourd'hui sur un mammifère sur quatre, une espèce d'oiseaux sur huit, un tiers des amphibiens et 70% des plantes de notre planète.
  Pour les oiseaux, c'est au total 2 061 espèces qui risquent de disparaitre à plus ou moins long terme. Soit 875 espèces de plus qu'il y a quatre ans, date du dernier recensement. Au coeur des océans, c'est le sort du plus grand prédateur qui est inquiétant . Onze espèces de requins sont désormais classées menacés d'extinction, et leur population aurait diminué de moitié depuis le début des années soixante-dix.



Déforestation et surpêche en question

   Si l a destruction de leur habitat par la déforestation est la principale cause de la siparition des oiseaux, c'est la surpêche, notamment pour leurs ailerons, qui puise dans les effectifs des requins. L'Onu a d'ailleurs appelé à la limitations immédiate de sa pêche dans les eaux internationales.

   Si les autorités politiques des pays sont aujourd'hui pleinement conscientes que la vie animale est menacée sur notre planète, face aux intérêts économiques, elle ne pèse pas lourd dans la blance. Le cas de l'ours polaire d'alaska est une parfait illustratio. L'espèce vient d'être officiellement reconnue en danger d'extinction par les Etats-Unis, mais sa protection restera limitées, pour ne pas nuire à l'exploitations pétrolifère qui se déroule en Alaska.







Source : 30 millions d'amis, le magazine.

 

Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 11:24



 • Actuellement, il ne reste plus que 26000 baleines environ !

• Le plus grand ennemi de la baleine est l'homme. Cet animal est chassé depuis l'apparition des outils, il y a 5000 ans environ. On utilisait son huile pour se chauffer, s'éclairer ou cuisiner. On mangeait sa viande, on sculptait ses os et on utilisait même ses intestins séchés qu'on tressait pour faire des cordes robustes. Plus tard, on a commencé a fabriquer des produits comme le maquillage ou le savon.

• Après la disparition totale de certaines espèces de baleine, la commission baleinière internationale s'inquiète. En 1937 elle décide d'interdire leur capture. Malheureusement cela n'a pas suffit. Alors en 1982, la chasse à la baleine est totalement interdite, sauf pour les esquimaux qui en ont besoin pour vivre. Mais le danger de voir la baleine disparaître complètement est toujours là à cause de la pollution des océans qui continue et surtout à cause de l'activité des braconniers qui la chassent pour l'argent.


• En Méditerranée, un projet de sanctuaire pour les cétacés est en cours de réalisation. Situé au large de la France, de l'Italie et de la Sardaigne, les animaux pourraient vivre en toute liberté et tranquillité. Il est donc impérativement nécessaire qu'on se mobilise pour la protection de ces géants de la mer que sont les baleines!

 

Repost 0
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 18:37

 Visuel thématique

Visuel thématiqueVisuel thématique 




Aujourd’hui, on estime que certaines espèces animales et végétales s’éteignent à un rythme mille fois supérieur au taux d’extinction naturel.

L’augmentation de notre population et l’accroissement de ses besoins sont étroitement liés aux changements climatiques, à la déforestation, à la surexploitation des terres, des océans et des cours d’eau.

De nombreuses espèces sont déjà rayées de la carte et d’autres comme le gorille, sont en voie d’extinction.

Une étude réalisée en 2005 en Grande-Bretagne, sous la direction de Chris Thomas, démontre qu’un tiers des espèces pourraient avoir disparu d'ici 2050.

Il ne reste en Afrique que 110 000 gorilles (Gabon, Congo, Guinée-Équatoriale) et 700 gorilles des montagnes (République Démocratique du Congo, Ouganda et Rwanda).
Le braconnage, les guerres et la déforestation restent toujours les principales causes de la disparition progressive des primates y compris dans les réserves protégées...

L’augmentation de notre population et l’accroissement de ses besoins sont étroitement liés aux sont déjà rayées de la carte et d’autres comme le gorille, sont Une étude réalisée en 2005 en Grande-Bretagne, sous la direction de Chris Thomas, démontre qu’un pourraient avoir disparu d'ici .Il ne reste en Afrique que (Gabon, Congo, Guinée-Équatoriale) et 700 gorilles des montagnes (République Démocratique du Congo, Ouganda et Rwanda).Le , les et la restent toujours les principales causes de la disparition progressive des primates y compris dans les réserves protégées...


Repost 0
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 17:01

Animaux en danger
L'homme est un prédateur universel. C'est le seul animal au monde qui détruit tous les autres...


Marchand de tapis
Quand une espèce fait l'objet d'un commerce, elle est déjà en danger ! Par exemple , la corne et le sang du rhinocéros sont très recherchés. On massacre encore des animaux pour leur peau. On capture les poissons tropicaux dans leur milieu naturel. L'hippocampe se vend autour de la somme de
1 000 EUROS LE KILO !!!

Plus l'animal est rare, plus il se vend cher. Et c'est ainsi que les espèces
s'éteignent et disparaissent...

Des milliers de bébés phoques ont été tués pour la valeur de leur fourrure.



Victimes "industrielles"
Les tortues marines meurent dans les filets des bateaux de pêche industrielle.



Un Massacre ...
1 500 baleines sont encore tuées chaque année... Entre 30 et 100 millions de requins meurent par an pour leur aileron ou leur foie .

Défenses fatales
Le commerce de l'ivoire (défense-corne d'éléphants) a causé la mort  de milliers d'éléphants. Même interdit, le trafic continue...

Trop avide
L'homme occupe de plus en plus de place sur la planète et il a toujours de plus en plus de besoins. Il pêche davantage de poissons, sans savoir s'ils ils auront le temps de se reproduire.
Dans les forêts tropicales, on abat des centaines d'arbres tous les jours. Ce bois sert à construire des maisons ou ... ton salon de jardin !   Dommage, car la forêt qui disparaît abrite la moitié des espèces de la planète ...


Pas si malin !
L'homme n'est pas un animal sage et réfléchi. Il a peur de ce qu'il ne comprend pas. Ici, il craint les chauves-souris ou les rapaces nocturnes comme s'ils étaient diaboliques. Là, il tue des animaux rares pour concocter des remèdes inefficaces. En Asie, les os du tigre sont utilisés par la médecine traditionnelle, et le tigre disparaît...

Le Moa

Le moa, qu'on appelait aussi l'oiseau éléphant, a été exterminé au 16e siecle par les premiers habitants de l'ile de Madagascar. Le moa mesurait envrion 3,70m!





Pour finir ...
L'homme a besoin de place pour construire ses villes et cultiver ses champs. Alors il a défriché, il  a construit et il a pollué. Aujourd'hui, la destruction des milieux naturels par l'homme est la plus lourde menace qui pèse sur les animaux.
Nous sommes plus de 6 milliards d'humains sur terre. A nous d'agir pour que les animaux ne soient pas condamnés à vivre dans des réserves naturelles !




Repost 0
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 09:16

Zoom sur parcs animaliers

 Manchot du Cap
Si tu passes sur Boulogne-sur-Mer (62), rends-toi au Centre national de la mer-Nausicaä pour fêter ses 15 ans d'existance. Profites-en pour visiter "Cap au Sud", une expo permanente et interactive dont les vedettes sont des manchots du Cap d'Afrique du Sud. Tu y verras également 35 000 animaux marins de toutes les mers du monde.
Renseignements au 03 21 30 99 99 ou sur
www.nausicaa.fr

Repost 0
Published by Laura ==> LoLotte ^^ - dans Animaux en danger
commenter cet article
20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 22:00


                                                                                                                            Comment les aider ?

Animaux en danger!!

Le Bonobo
Le bonobo, (Pan Paniscus) est une espèce à part entière de la grande famille des Primates. On pourrait le qualifier d’animal le plus proche de l’homme car il partage avec ce dernier plus de 98.4% de notre patrimoine génétique !
Les bonobos vivent dans des sociétés de type « fission-fusion » philopatriques de type masculin. Le système est égalitaire, voire matriarcal. Ils mettent l’accent sur les liens entre femelles bien qu’il y ait des liens entre mâles. Les femelles peuvent monopoliser la nourriture et dominent souvent les mâles.
Les bonobos vivent dans les régions tropicales les moins peuplées et les moins développées de la planète. Ils occupent à l’état sauvage une petite partie de la région équatoriale de la République Démocratique du Congo
Les bonobos sont d’une très sociables entre eux et d’une nature très pacifique. La sexualité joue un rôle très important pour assurer la cohésion sociale du groupe. Les tensions et les conflits (ex : querelles pour nourriture,…) sont presque toujours réglés par des accouplements réels ou simulés, alors que chez les chimpanzés communs, d’un naturel plus agressif, les affrontements sont beaucoup plus fréquents
Les bonobos sont en danger. Ils sont confrontés à plusieurs dangers tels que :

- La destruction de leur habitat naturel par la déforestation : la majorité de leur habitat a été donnée en concession à des compagnies forestières ou aux plantations de café.
- La surexploitation agricole (cultures et élevages).

Le territoire des bonobos diminue à cause du déboisement. Privés de leur forêt, ils doivent faire face au manque d'espace et de nourriture, à l'insécurité, au braconnage accrue et à la maladie (parfois humaine).
- Le braconnage :
Les pièges : On estime qu'à l'âge adulte, 95% des mâles et 68% des femelles sont handicapés par la perte d'un membre.
Le "bushmeat" ou le commerce de la viande de brousse : les bonobos sont de fins gourmets appréciant le sucré, le salé et l'acide. Ils partagent environ 150 espèces sauvages avec les indigènes.
C'est pour cette raison et aussi à cause de la pauvreté, qu'ils sont chassés pour leur viande très recherchée également pour certains pouvoirs que lui confèrent les villageois.

le commerce illégal des orphelins
Un bébé bonobo vivant peut valoir environ quatre mois de salaire, ils sont d’ailleurs très populaires auprès des particuliers Européens.

Les zoos, les laboratoires et les centres de primatologie renonce aujourd’hui à acheter des bonobos en raison des sérieuses menaces d'extinction qui pèsent sur cette l'espèce.

- Une faible fécondité
Une femelle donne naissance à un petit tous les 5 ans et en raison de ce faible taux de fécondité, la population de bonobos est très fragile.

Si les bonobos en liberté venaient à disparaître, il n'y aurait pas assez actuellement de bonobos en captivité pour perpétuer le patrimoine génétique de cette espèce sans problème de consanguinité.

Repost 0

URGENT

Signez la pétition pour que l'ONU interdise la vente et la fabrication d'amulettes d'animaux vivants en Chine : il s'agit d'un nouveau bijoux "à la mode" en Chine, un plastique contenant un animal vivant entouré de liquide nutritif et de l'oxygène qui lui permet de vivre 2 mois.

plastique.jpg

A propos du blog...

Bienvenue à vous !
Si vous cherchez des informations sur certains animaux rendez vous dans la catégorie Fiche animaux, Animaux en danger ou alors Quizz.
Vous pouvez aussi aller voir Mes boules de poils ou les animaux des internautes dans la catégorie Animal de la semaine. Si vous souhaitez que votre animal paraisse sur mon blog, aucun soucis, envoyez moi une photo de lui à l'adresse mail qui suit ce texte !
N'oubliez pas de Signer mon livre d'or, de laisser un commentaire pour me donner votre avis et de voter à mes sondages.
Si vous avez un blog, vous avez la possibilité de rejoindre ma communauté Serrons-nous la patte, qui défend la cause animale.

Pour me contacter : animauxmag@gmail.com.
Je suis à la recherche de témoignages à propos de sauvetages, d'histoires incroyables ou touchantes d'animaux, alors n'hésitez pas.
Je vous souhaite une très bonne visite, à bientot!

 

       http://www.journaldugeek.com/files/2011/05/twitter-logo.png                   firefox-48.png
Suis Animaux_mag          Optimisé
      sur Twitter              pour Firefox

Partagez votre avis

Trucs en plus

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

  

compteur gratuitMerci d'être passé sur mon blog. Vous êtes le ième visiteur.
En ce moment, il y a    personne(s)  sur ce blog.